Escale au « bout du monde » sur l’île d’Ouessant !

Dernière île juste avant… l’Amérique, Ouessant, s’étend sur  8 km de long et 4 de large. A 1h15 de navigation du port du Conquet, c’est l’île la plus éloignée des côtes Françaises.

Ouessant

Copyright CRTB_BERTHIER Emmanuel

Cinq phares indiquent la présence de la mythique Ouessant : sa côte est extrêmement découpée et bordée de nombreux récifs. Il y a peu d’arbres sur l’île, mais il s’y trouve une végétation dense  qui s’est merveilleusement adaptée au vent quasiment permanent arrivant du grand ouest ! A ne pas manquer le superbe sentier pédestre

Côté faune, une  curiosité : il n’y a sur l’île,  ni grenouille, ni renard ni serpent ! Par contre  vous rencontrerez  d’adorables moutons noirs autrefois très prisés pour leur laine ! Autre particularité  les célèbres abeilles noirs qui butinent des fleurs vierges de tout pesticide et dont le miel est réputé à bien des encablures de l’île !

Authentique : voilà comment qualifier Ouessant.

Pour y  faire escale, nous  vous proposons nos idées week-ends. Ouessant et Molène !

Enregistrer

Enregistrer

Thématique

Commentaires et Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *